Il y a longtemps ...

Dès le début ...

Verzenay a une origine très ancienne.
Il existait à l'époque gallo-romaine et on y cultivait déjà la vigne.

Nommé Virdunacus (ou Virdiinacus ?) au 9ème siècle, cette dénomination viendrait du latin Viridium Sanum signifiant lieu verdoyant.
On lui connaît ultérieurement une douzaine de noms comme :Verziniacum en 1086, Vercenaium en 1215 ou Verdenay en 1346.
               
A l'époque carolingienne, apparaissent les principautés dont la Champagne, et de nombreux seigneurs règnent localement.

Nous retiendrons la famille Cauchon seigneurs de Verzenay durant plus de cent ans (1455-1567). Ils construisirent un château dans l'actuelle rue Buirette-Petit.
Pierre Cauchon, entré dans l'Histoire peu glorieusement puisqu'il dirigea le procès de Jeanne d'Arc et la fit condamner à mort, est probablement né à Verzenay.

Les XVIe & XVIIe siècles

Le vin de Verzenay est apprécié de longue date.

Son terroir, protégé par la Montagne de Reims (280 m d'altitude dans la forêt) et son sous-sol idéal pour cette culture ont permis d'y élaborer un vin déjà apprécié à cette époque.

On peut citer une descendante de la seigneurie Brularst,  qui régna sur Verzenay : la Maréchale d'Estrées qui contribua à l'amélioration et à la renommée du vin de notre terroir.

A cette époque les nobles, le clergé, les gourmets,  se pressèrent d'y acquérir des pièces de vignes.





Généralités
Le XVIII siècle


Site réalisé par l'association Bouq'Info. Tous droits réservés.Dernière mise à jour mardi 21 juillet 2015